Rechercher

âœđŸŒLe mal a dit..quand les Ă©motions parlent Ă  travers le corps.


âœđŸŒLe mal a dit..quand les Ă©motions parlent Ă  travers le corps.


Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime ! Et si les Ă©motions refoulĂ©es, ce qui n’a pas Ă©tĂ© verbalisĂ© ou exprimĂ©, trouvaient une porte de sortie dans notre corps, gĂ©nĂ©rant des symptĂŽmes physiques ?


Les Ă©motions peuvent aggraver des douleurs existantes ou ĂȘtre Ă  l'origine de certaines douleurs, c'est ce qu'on appelle la somatisation. Une Ă©motion trop forte, si elle est refoulĂ©e, va s'exprimer par le biais du corps.


Quand le corps exprime son Mal-ĂȘtre, c’est sa souffrance psychologique qui « dĂ©mĂ©nage » dans son corps qui devient alors source de douleur physique.


đŸ™ŠÂ« En avoir plein le dos », « avoir la boule au ventre », « l’avoir en travers de la gorge », « avoir du mal Ă  digĂ©rer »  Ces expressions sont-elles si anodines ? Et si notre corps cherchait Ă  attirer notre attention sur une Ă©motion, dans un langage que nous n’avons pas forcĂ©ment appris Ă  dĂ©coder, trop occupĂ©s Ă  vouloir le faire taire ?


Cela pourra en faire sourire certains (les plus cartĂ©siens d’entre nous 🙊😅) et pourtant.. le corps et l’esprit sont intimement liĂ©s pour ne pas dire ne font qu’un..


âœđŸŒDans une approche corps-esprit, les blessures du passĂ©, les Ă©motions refoulĂ©es, les rancƓurs ou les conflits non rĂ©solus pourraient alors ĂȘtre Ă  l’origine de nombreux problĂšmes de santĂ©.


đŸŸNos Ă©motions laissent donc des empreintes sur notre corps et une Ă©motion refoulĂ©e, non reconnue, non exprimĂ©e
 risque de nous affaiblir.


📌Ainsi, pour donner quelques exemples, les maux de gorge parlent de notre difficultĂ© Ă  exprimer ce que nous ressentons ou ce que nous pensons.


📌Les maux d'estomac sont souvent liĂ©s Ă  nos contrariĂ©tĂ©s.


📌Les maux du foie sont liĂ©s Ă  un sentiment de colĂšre.


📌Les maux du gros intestin signifient que nous retenons les choses, que nous avons du mal Ă  Ă©vacuer.


📌Les problĂšmes respiratoires nous parlent de notre difficultĂ© Ă  nous protĂ©ger du monde extĂ©rieur.


📌Les problĂšmes de peau, quant Ă  eux, parlent de notre rapport au monde extĂ©rieur, de l’insatisfaction ressentie quant Ă  nos Ă©changes. Enfin, les allergies cutanĂ©es et respiratoires parlent Ă©galement de notre rapport au monde extĂ©rieur : nous nous sentons agressĂ©s, sur la dĂ©fensive face Ă  ce monde.


Sans pour autant faire de gĂ©nĂ©ralitĂ©s (telle douleur = telle Ă©motion), une approche corps-esprit nous permet d’adopter une attitude diffĂ©rente face Ă  la maladie, aux douleurs, aux tensions et de nous attarder sur ce que nous ressentons, sur notre rapport au monde et aux situations vĂ©cues au lieu de simplement mettre un « pansement » sur ce qui ne va pas.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tu connais mon parcours mais j’avais envie de partager avec toi ce qui rĂ©sonne en moi depuis longtemps.. ça fera sans doute Ă©cho ou t’aidera peut-ĂȘtre 🙏 (j’ai fait un burn out professionnel) J’ai dĂ»

J’avais envie de partager ce soir 🙏 C’est normal d’accorder de l’importance Ă  ce que les autres pensent de nous. Cela tĂ©moigne d’un besoin trĂšs profond qui nous anime tous : le besoin d’ĂȘtre aimĂ©. N